Introduction par l'exemple à Entity Framework 5 Code First

Ce document est une introduction à Entity Framework 5 (EF5) Code First :

  • Création d'une base SQL Server 2012 à partir d'entités EF5 ;
  • Ajout, Modification, Suppression d'entités ;
  • Requêtage du contexte de persistance avec LINQ to Entities ;
  • Gestion des entités détachées ;
  • Lazy et Eager loading ;
  • Concurrence d'accès aux entités ;
  • Synchronisation du contexte EF5 avec la base de données ;
  • Etude d'une application ASP.NET avec une architecture multicouche ayant EF5 comme ORM et SQL Server 2012 comme SGBD ;
  • Portage de l'application ASP.NET sur le SGBD MySQL 5.5.28 ;
  • Portage de l'application ASP.NET sur le SGBD Oracle Database Express Edition 11g Release 2 ;
  • Portage de l'application ASP.NET sur le SGBD PostgreSQL 9.2.1 ;
  • Portage de l'application ASP.NET sur le SGBD Firebird 2.1.

Outils utilisés :

  • Visual Studio Express 2012 pour le bureau ;
  • Visual Studio Express 2012 pour le web.

Téléchargement du fichier PDF du document (170 pages - 10 Mo) :  http1 http2

Téléchargement du fichier zip des exemples du document (24 Mo) :  http1 http2

Pour réagir à cet article, un espace de dialogue vous est proposé sur le forum : 25 commentaires Donner une note à l'article (5)

A lire également :

Les autres ressources du site [http://tahe.developpez.com]

Lire l'article.

Article lu   fois.

L'auteur

Profil Pro Site personnel

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2012 Serge Tahé. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.