Méthodologie de développement MVC d'une application PHP


précédentsommairesuivant

V. Conclusion

Nous avons pu montrer sur un exemple, l'intérêt de notre contrôleur générique. Nous n'avons pas eu à écrire celui-ci. Nous nous sommes contentés d'écrire les scripts des actions, des générateurs de vue et des vues de l'application. Nous avons par ailleurs montré l'intérêt de séparer les actions des vues. Nous avons pu ainsi changer l'aspect des réponses sans modifier une seule ligne de code des scripts d'action. Seuls les scripts impliqués dans la génération des vues ont été modifiés. Pour que ceci soit possible, le script d'action ne doit faire aucune hypothèse sur la vue qui va visualiser les informations qu'il a calculées. Il doit se contenter de rendre ces informations au contrôleur qui les transmet à un générateur de vue qui les mettra en forme. C'est une règle absolue : une action doit être complètement déconnectée des vues.

Nous nous sommes approchés dans ce chapitre de la philosophie Struts bien connue des développeurs Java. Un projet 'open source' appelé php.MVC permet de faire du développement web/php avec la philosophie Struts. On consultera le site http://www.phpmvc.net/ pour plus d'informations.

Les sources des exemples de l'article sont disponibles en téléchargement : [HTTP] [FTP].


précédentsommairesuivant

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2004 Serge Tahé. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.