INTRODUCTION AU LANGAGE VBSCRIPT


précédentsommairesuivant

II. Les contextes d'exécution de VBSCRIPT

II-A. Introduction

Un programme vbscript ne s'exécute pas directement sous Windows mais dans un conteneur qui lui fournit un contexte d'exécution et un certain nombre d'objets qui lui sont propres. Par ailleurs, le programme vbscript peut utiliser des objets mis à sa disposition par le système Windows, objets appelés objets ActiveX.

Image non disponible

Dans ce document, nous utiliserons deux conteneurs : Windows Scripting Host appelé couramment WSH et le navigateur Internet Explorer appelé parfois par la suite IE. Il en existe bien d'autres.
Ainsi, les applications MS-Office sont des conteneurs pour un dérivé de VB appelée VBA (Visual Basic pour Applications). Il existe par ailleurs de nombreuses applications windows qui permettent a leurs utilisateurs de dépasser les limites de celle-ci en leur permettant de développer des programmes s'exécutant au sein de l'application et utilisant les objets propres a celle-ci.

Le conteneur dans lequel s'exécute le programme vbscript joue un rôle primordial :

  • les objets mis à disposition du programme vbscript par le conteneur changent d'un conteneur à l'autre. Ainsi WSH met à disposition d'un programme vbs un objet appellé WScript qui donne accès, par exemple, aux partages et imprimantes réseau de la machine hôte. IE lui, met a disposition du programme vbs, un objet appelé document qui représente la totalité du document HTML visualisé. Le programme vbs va alors pouvoir agir sur ce document. Excel lui met a disposition d'un programme VBA des objets représentant des classeurs, des feuilles de classeurs, des graphiques, etc…. en fait tous les objets manipulés par Excel.
  • si les objets d'un conteneur donnent toute sa puissance à un programme vbscript, il peut parfois en limiter certains domaines. Ainsi un programme vbscript exécuté dans le navigateur IE ne peut pas accéder au disque de la machine hôte, ceci pour des raisons de sécurité.

Donc, lorsqu'on parle de programmation vbscript, il faut indiquer dans quel conteneur le programme est exécuté.


Sous windows, vbscript n'est pas le seul langage utilisable dans les conteneurs WSH ou IE. On peut par exemple utiliser JScript (=JavaScript), PerlScript (=Perl), Python… Nombre de ces langages semblent de prime abord supérieurs a vbscript. Mais ce dernier a cependant de sérieux atouts :

  • VB et ses déclinaisons VBSCRIPT et VBA sont très répandues sur les machines windows. Connaître ce langage paraît indispensable.
  • C'est davantage les objets utilisables par un programme que le langage utilisé par celui-ci qui font sa puissance. Or nombre de ces objets sont fournis par les conteneurs et non par les langages eux-mêmes.

Un inconvénient de VBSCRIPT est qu'il n'est pas portable sur un système autre que Windows, par exemple Unix. Ses concurrents Javascript, Perl, Python eux le sont. Si on doit travailler sur des systèmes hétérogènes, il peut être intéressant voire indispensable d'utiliser le même langage sur les différents systèmes.

II-B. Le conteneur WSH

Le conteneur WSH (Windows Scripting Host) permet l'exécution, au sein de Windows, de programmes écrits en divers langages : vbscript, javascript, perlscript, python… Il existe une norme à respecter pour qu'un langage puisse être utilise au sein de WSH. Tout langage respectant cette norme est candidat à l'exécution au sein de WSH. On peut imaginer que la liste précédente des langages s'exécutant dans WSH puisse s'allonger. Un conteneur met à la disposition des programmes qu'il exécute des objets qui leur donnent leur véritable puissance. Ceci tend à gommer les différences entre langages puisqu'ils utilisent alors tous le même ensemble d'objets. Utiliser un langage plutôt qu'un autre peut devenir alors une simple affaire de goût plutôt que de performances.

L'exécution d'un programme dans WSH se fait a l'aide de deux exécutables : wscript.exe et cscript.exe. wscript.exe se trouve normalement dans le répertoire d'installation de windows appelle généralement %windir% :

 
Sélectionnez

C:\ >echo %windir%
C:\WINDOWS
C:\>dir c:\windows\wscript.exe
WSCRIPT EXE 123 280 19/09/01 11:54 wscript.exe

L'exécutable cscript.exe se trouve lui sous %windir%\command :

 
Sélectionnez

C:\>dir c:\windows\cscript.* /s
Repertoire de C:\WINDOWS\COMMAND
CSCRIPT EXE 102 450 26/06/01 17:49 cscript.exe

Le w de wscript veut dire windows et le c de cscript veut dire console. Un script peut être exécuté indifféremment par wscript ou cscript. La différence réside dans le mode d'affichage de messages à l'écran :

  • wscript les affiche dans une fenêtre
  • cscript les affiche à l'écran

Voici un script coucou.vbs qui affiche coucou a l'écran :

Image non disponible

Ouvrons une fenêtre DOS et exécutons-le successivement avec wscript et cscript :

DOS>wscript coucou.vbs

Image non disponible

DOS>cscript coucou.vbs

Microsoft (R) Windows Script Host Version 5.6

Copyright (C) Microsoft Corporation 1996-2001. Tous droits réservés.

coucou

On voit ci-dessus clairement la différence entre les deux modes. Dans ce document, nous utiliserons quasi exclusivement le mode console cscript. C'est le mode qui convient aux applications dites "batch" c'est-à-dire des applications sans interaction avec un utilisateur au clavier. On notera deux points dans les résultats précédents :

  • On a supposé que les exécutables wscript.exe et cscript.exe étaient tous les deux dans le "PATH" de la machine, ce qui permet de les lancer en tapant simplement leurs noms. Si ce n'était pas le cas, il aurait fallu écrire ici :
    DOS>c:\windows\wscript coucou.vbs
    DOS>c:\windows\command\cscript coucou.vbs
  • On notera que la version de wsh utilisée dans cet exemple et dans la suite du document est la version 5.6.
  • Le fichier source du script a le suffixe .vbs. C'est le suffixe désignant un script vbscript, un script javascript étant lui désigné par le suffixe .js.

Le programme cscript a diverses options de lancement qu'on obtient en lançant cscript sans arguments :

 
Sélectionnez

DOS>cscript
Microsoft (R) Windows Script Host Version 5.6
Copyright (C) Microsoft Corporation 1996-2001. Tous droits réservés.
Utilisation : CScript scriptname.extension [option...] [arguments...]
Options:
//B batch : Supprime l'affichage des invites et des erreurs de scripts
//D Activer le débogage
//E:engine Utiliser le moteur pour l'exécution de script
//H:CScript Remplace l'environnement d'exécution de scripts par défaut par CScript.exe
//H:WScript tRemplace l'environnement d'exécution de scripts par défaut par WScript.exe
(default)
//I Mode interactif (par défaut, contraire de l'option //B)
//Job :xxxx Exécuter une tâche WSF
//Logo Afficher un logo (default)
//Nologo Empêcher l'affichage d'un logo : Aucune bannière ne s'affiche pendant la durée
d'exécution
//S Enregistrer les options de ligne de commande actuelles pour cet utilisateur
//T:nn Durée d'exécution en secondes : Temps maximal autorisé pour l'exécution d'un
script
//X Exécuter un script dans le débogueur

L'argument //nologo supprime l'affichage de la bannière de wsh :

C:\>cscript //nologo coucou.vbs

coucou

II-C. La forme d'un script WSH

Nous venons de voir un premier script : coucou.vbs

Image non disponible

Nous avons indiqué que le suffixe .vbs du fichier désignait un script vbscript. Ce n'est pas une obligation. Nous aurions pu mettre le script dans un fichier de suffixe .wsf sous la forme suivante plus complexe :

Image non disponible

L'exécution de ce script donne la chose suivante :

 
Sélectionnez

C:\>cscript //nologo coucou2.wsf
coucou

Un script WSH peut mélanger les langages :

Image non disponible

L'exécution de ce script donne la chose suivante :

 
Sélectionnez

C:\>cscript //nologo coucou3.wsf
coucou (vbscript)
coucou (javascript)
coucou (perlscript)

Nous retiendrons les points suivants :

  • Le conteneur WSH n'est pas lié à un langage. Un script wsh peut mélanger les langages dans un fichier de suffixe .wsf
  • Le script est alors encadré par des balises
  • A l'intérieur de l'application (=job), les langages utilisés par les différentes portions de code sont balisées par
  • Ce langage de balisages porte un nom : XML pour eXtended Markup Language. XML ne définit aucune balise mais des règles d'agencement de balises. Ici on devrait donc dire que le langage de balisages utilisé dans un script wsh suit la norme XML.

Par la suite, nous utiliserons exclusivement vbscript dans des fichiers .vbs.

II-D. L'objet WSCRIPT

Le conteneur WSH met a la disposition des scripts qu'il exécute un objet appelle wscript. Un objet a des propriétés et des méthodes :

Image non disponible

Un objet Obj a des propriétés Pi qui fixent son état. Ainsi un objet thermomètre peut avoir une propriété température. Cette propriété est un des aspects de l'état du thermomètre. Une autre pourrait être la température maximale Tmax qu'il peut supporter.

L'objet Obj peut avoir des méthodes Mj qui permettent à des agents extérieurs soit de :

  • connaître son état
  • changer son état

Ainsi notre thermomètre, s'il est électronique, pourrait avoir une méthode allumer qui le mettrait en marche, une autre éteindre qui l'éteindrait, une autre afficher qui afficherait la température d'équilibre une fois celle-ci atteinte. En termes de programmation, une méthode est une fonction qui peut admettre des arguments et rendre des résultats.

En Vbscript, les propriétés Pi d'un objet Obj sont notées Obj.Pi et les méthodes Mj sont notées Obj.Mj. L'objet wscript de WSH est un objet important pour les méthodes qu'il met a disposition des scripts. Ainsi sa méthode écho permet d'afficher un message. La syntaxe de cette méthode est la suivante :

wscript.echo arg1, arg2…, argn

Les valeurs des arguments argi sont alors affichées dans une fenêtre (exécution par wscript) ou a l'écran (exécution par cscript sous DOS).





II-E. Le conteneur Internet Explorer

Nous avons écrit plus haut que Internet Explorer pouvait être un conteneur pour un script vbscript. Montrons-le sur un exemple simple. Suit une page HTML (HyperText Markup Language) appelée coucou2.htm ne contenant pas de script vbscript.

Image non disponible

Son chargement direct par Internet Explorer (Fichier/Ouvrir) donne les résultats suivants :

Image non disponible

Le contenu du fichier coucou2.htm nous montre que HTML est un langage de balisage. Connaître le langage HTML c'est connaître ces balises. Celles-ci ont pour but principal d'indiquer au navigateur comment afficher un document. HTML ne suit pas exactement la norme XML mais en est proche.

Dans coucou2.htm, il y a deux informations à représenter notées 1 et 2. Nous les avons représentées également dans l'affichage qui en a été fait. C'est la balise <title>…</title> qui a fait que l'information 1 a été placée dans la barre de titre du navigateur et la balise <body>..</body> qui a fait que l'information 2 a été placée dans la partie document du navigateur.

Nous n'entrerons pas davantage dans l'étude du langage HTML. Modifions le fichier coucou2.htm en y introduisant un script vbscript et appelons-le maintenant coucou1.htm :

Image non disponible

Le script vbscript a été placé dans la balise <head>…</head>. Il aurait pu être placé ailleurs. Il affiche "coucou" au chargement initial de la page. Ici, le navigateur doit être Internet Explorer car seul ce navigateur est par défaut un conteneur pour des scripts vbscript. L'affichage obtenu est alors le suivant :

Image non disponible

suivi de l'affichage normal de la page :

Image non disponible

Le script exécuté était le suivant :

Image non disponible

Alors que le conteneur WSH mettait à disposition du script un objet appelé wscript permettant de faire des affichages avec sa méthode echo, ici IE met à disposition du script un objet window permettant de faire des affichages avec la méthode alert. Ainsi pour afficher "coucou", on écrit wscript.echo "coucou" dans WSH et window.alert "coucou" dans IE. On peut montrer ici aussi qu'en fait on peut utiliser plusieurs langages dans le conteneur IE. Nous reprenons l'exemple déjà présenté dans WSH au sein d'une page coucou3.htm :

Image non disponible

Le chargement de cette page par IE affiche tout d'abord trois fenêtres d'information :

Image non disponible

avant d'afficher la page finale :

Image non disponible

II-F. L'aide de WSH

WSH vient avec un système d'aide situé habituellement dans le dossier "C:\Program Files\Microsoft Windows Script\ScriptDocs". pour la version 5.6 de WSH, le fichier d'aide s'appelle "SCRIPT56.CHM". Il suffit de double-cliquer sur ce fichier pour avoir accès à l'aide. Il peut être pratique d'en avoir un raccourci sur son bureau.

Une fois lancé, on a quelque chose comme suit :

Image non disponible

On y trouve l'aide du conteneur WSH mais également celle pour les langages vbscript et javascript. C'est un outil indispensable à la fois pour le débutant et le programmeur confirme. Il y a plusieurs façons de travailler avec cette aide :

  • on ne sait pas trop ce qu'on cherche. On veut simplement découvrir ce qui est propose. L'onglet Sommaire ci-dessus peut être alors utilise. On peut par exemple regarder ce qui est propose pour vbscript :
Image non disponible

Vous découvrirez dans l'aide de VBscript de nombreuses informations qui ne sont pas dans ce document.

  • vous pouvez chercher quelque chose de précis, par exemple la façon d'utiliser la fonction msgbox de VBscript. Utilisez alors l'onglet Rechercher :
Image non disponible

L'aide ramène toutes les rubriques qui ont un rapport avec le mot recherché. En général, les premières rubriques proposées sont les plus pertinentes. C'est le cas ici où la première rubrique proposée est la bonne. Il suffit de double-cliquer dessus pour avoir l'information de cette rubrique :

Image non disponible

précédentsommairesuivant

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2002 Serge Tahé. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.