Android pour les développeurs J2EE

Un modèle asynchrone pour les clients web


précédentsommairesuivant

IX. AVAT- Exemple 6

IX-A. Le projet

L'application de ce nouvel exemple a elle également l'architecture suivante :

Image non disponible

La couche [AVAT] est seule et sans tâches asynchrones.

L'application est strictement identique à la précédente si ce n'est qu'on change l'apparence des vues :

Image non disponible

Chacune des deux vues est structurée de la même façon :

  • en [1], un entête ;
  • en [2], une colonne de gauche qui pourrait contenir des liens ;
  • en [3], un bas de page ;
  • en [4], un contenu.

Ceci est obtenu en modifiant la vue de base [main.xml] de l'activité ;

Image non disponible
4321

Le code XML de la vue est le suivant :

 
CacherSélectionnez
  • l'entête [1] est obtenu avec les lignes 8-25 ;
  • la bande gauche [2] est obtenue avec les lignes 33-48 ;
  • le bas de page [3] est obtenu avec les lignes 61-77 ;
  • le contenu [4] est obtenu avec les lignes 50-58. On notera le nom [container] de ce conteneur.

Maintenant rappelons le code dans l'activité [MainActivity] qui affiche une vue :

 
CacherSélectionnez
  • ligne 6 : le conteneur d'id [container] va être remplacé par la vue. Le reste (entête, bande gauche, bas de page) est conservé.

On a là une méthode analogue à celle des templates des facelets de JSF2 (Java Server Faces).


précédentsommairesuivant

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2013 Serge Tahé. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site ni de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.